Bienvenue à la Clinique Vétérinaire des Vallées

La Clinique vétérinaire des Vallées à Gatineau a été fondée en 2004 afin d’offrir des services de qualité et adaptés aux besoins des propriétaires de chiens et de chats de l’Outaouais. Notre objectif principal est d’aider les propriétaires d’animaux à maintenir leurs compagnons en santé pour que ceux-ci bénéficient d’une longue et paisible vie. La relation de confiance entre le personnel soignant, le propriétaire et l’animal est très importante à nos yeux. C’est pourquoi notre équipe sait démontrer de la compréhension et de l’empathie face aux situations difficiles auxquelles les propriétaires d’animaux font parfois face. 

En savoir plus à
propos de la clinique
Rencontrez les
membres de l'équipe

Mur des étoiles Histoires à succès

« Porto est un Munsterlander de 6 ans qui avait été adopté peu de temps avant sa présentation à la clinique. Depuis son adoption, Porto avait des épisodes de baisse d’énergie, de diarrhée et de manque d’appétit. À son arrivée à la clinique, Porto était léthargique (sans aucune énergie) et a alors été hospitalisé afin de faire les tests nécessaires pour identifier sa maladie. Nous avons alors pu diagnostiquer la condition de Porto qui se nomme hypoadrénocorticisme ou maladie d’Addison. Un des noms donnés à cette maladie est aussi « le grand imitateur » puisque les signes de cette condition sont souvent très vagues et peuvent ressembler à plusieurs maladies ! Suite à une hospitalisation de 3 jours afin de le stabiliser, Porto a pu retourner à la maison avec une médication à prendre à vie. En effet, les propriétaires de Porto doivent continuer une médication constante afin d’éviter des rechutes qui pourraient être fatales pour la vie de Porto ! Avec son médicament, Porto se porte à merveille et a plus d’énergie que jamais ! »

- Porto, 6 ans

« Voici Jake, un adorable petit caniche de 8 ans. Lors de son dernier examen de santé, une masse à l’intérieur de sa cuisse gauche a été détectée. Dans un cas comme celui de Jake, la problématique a pu être identifiée sans autre test complémentaire : il s’agissait d’un testicule cryptorchide (aussi appelé testicule retenu) ayant développé une tumeur. La cryptorchidie rend l’animal plus à risque de développer une tumeur testiculaire, ce qui fut malheureusement le cas de Jake. Heureusement, la plupart des tumeurs testiculaires ne se transforment pas en cancer généralisé. Le risque étant toutefois présent, la première recommandation est de retirer le testicule (et donc la tumeur) en procédant à la stérilisation. De plus, laisser cette masse grossir aurait pu occasionner d’autres problèmes de santé à Jake. Il se porte maintenant très bien et a plusieurs autres belles années devant lui ! »

- Jake, 8 ans

« Nous vous présentons Mini, un chaton d’environ 4 mois, trouvé avec son frère dans un fossé et en mauvais état. En plus d’un retard de croissance, Mini avait une patte cassée à la hauteur du poignet. À force de trainer son poids dessus, il se créait des blessures à la peau et son poignet présentait une forte enflure. En plus d’être douloureux, son membre n’était pas fonctionnel. Une réparation de sa patte n’était pas possible dans l’état où elle était. Il y a donc été décidé avec sa nouvelle famille, que de lui retirer sa patte serait la meilleure solution pour lui. Nous avons donc procédé à une amputation complète cette patte. La convalescence de Mini s’est très bien passée et il se porte maintenant beaucoup mieux sans ce boulet de patte. »

- Mini, 4 mois

Voir plus d'histoires à succès